Accueil > >

Page 2/21

Martine Gadille, Serge Amabile, Régis Meissonier
Systèmes d'Information et Management, 2000, vol. 5, n°1, pp. 41-59
Depuis près de 20 ans, les PME ont été entraînées dans les mouvements de fusions absorptions sous-traitance initiés par les grandes firmes. Dans une large mesure, les réseaux d'organisations ainsi formés, se sont appuyés sur un recours croissant aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC). Si ces aspects ont été décrits dans de nombreux travaux, on dispose pourtant de peu de recul sur l'impact des technologies Internet sur les systèmes d'information ou sur les processus de (ré-)organisation des PME. En outre, que sait-on des (éventuelles) spécificités du cas français ? De fait, à partir des résultats d'une enquête effectuée auprès de 108 PME Internautes, nous montrons pourquoi les NTIC, via la dynamique organisationnelle qu'elles entretiennent autour du système d'information, peuvent soutenir l'agilité et la réactivité des PME dans des environnements socio-économiques versatiles.