Home > Research > Juries of PhD > Valérie Caraguel

Juries of PhD: Valérie Caraguel

Page 7/16


Whole document (3,5 MB)
Title:Appropriation des technologies et apprentissage dans un environnement en e-learning : le rôle du tutorat en ligne
Affiliation:Université d'Aix-Marseille
Defense date:2013-12-13
Director:Serge Amabile
Maître de Conférences Habilité à Diriger les Recherches, Université d'Aix-Marseille

Evaluators:Bernard Fallery
Professeur des Universités, Université Montpellier 2

Régis Meissonier
Professeur des Universités, Université Picardie Jules Verne

Suffragants:Marc Bidan
Professeur des Universités, Université de Nantes



Abstract: Le projet de la recherche est de participer à l'intelligibilité des dispositifs d'interactions tuteur-apprenant dans la perspective de soutenir les processus d'appropriation de la technologie et d'apprentissage dans un contexte d'e-learning. Les dispositifs d'enseignement à distance sont appréhendés comme des systèmes complexes de transferts, de création et de partage de connaissances. Outre le champ de l'e- learning, l'analyse de la littérature se focalise donc sur trois champs théoriques : celui de l'apprentissage, celui de l'appropriation et celui concernant la fonction tutorale dans les dispositifs d'enseignement. Ce prisme théorique nous amène à nous interroger sur les modalités d'intervention tutorales et leurs évolutions ; puis, notamment, sur la médiatisation du tuteur dans l'apprentissage des apprenants. Une étude de cas, réalisée dans une formation dispensée au sein d'Aix-Marseille Université, nous permet d'identifier les éléments de réponses aux questionnements précédents. Les résultats montrent que le tuteur est principalement perçu dans un rôle d'accompagnement, notamment, pour soutenir les stratégies d'apprentissage. De plus, dans les systèmes d'enseignement à distance, les apprenants étant en attente de lien, de relation de proximité, nos analyses suggèrent que le tuteur peut constituer le lien social entre, d'une part, l'enseignant et le contenu pédagogique et, d'autre part, les apprenants. Au-delà de ces activités, nous avons relevé que le tuteur peut aussi occuper deux autres fonctions tutorales : celle de knowledge manager et celle de facilitateur de tutorat entre pairs. Cela nous permet, in fine, de suggérer qu'un objectif des systèmes d'e-learning est de mettre en place une fonction tutorale laissant émerger et favorisant un certain degré d'auto- organisation entre apprenants. Notre recherche montre également que l'objectif de « rendre la technologie transparente » est atteint lorsque l'appropriation des technologies par les apprenants est initiée et favorisée dès les phases amonts du processus d'enseignement. Pour conclure, alors qu'on craignait que l'e-learning ne se substitue aux enseignants, nous relevons que le rôle de ces derniers apparaît... renforcé quoique en évolution : le rôle de l'enseignant évolue, celui du tuteur émerge ! Il devient le lien entre l'électronique et l'apprentissage, entre le "e" et le "learning" !
Page 7/16