Home > Research > Juries of PhD > Marianne De Oliveira

Juries of PhD: Marianne De Oliveira

Page 1/16


Whole document (8,8 MB)
Title:La gestion des connaissances territoriales au service de l'élaboration d'un Plan de Prévention des Risques d'innondation. Le cas du Bassin de Thau
Affiliation:Institut de Management Public et Gouvernance Territorriale, CERGAM, Université Paul Cézanne, Aix-Marseille III
Defense date:2010-12-14
Mention:Très honnorable avec les félicitations du jury à l'unanimité
Directors:Robert Fouchet
Professeur des Universites, Université Paul Cézanne Aix-Marseille III

Bruno Timberghein
Maître de Conférences, Université Paul Cézanne Aix-Marseille III

Evaluators:Jean Desmazes
Professeur des Universités, Université de La Rochelle

Régis Meissonier
Maître de Conférences Habilité à Diriger les Recherches, Université Montpellier 2

Suffragants:Marc Bidan
Professeur des Universités, Université de Nantes

Pierre Bouldoire
Maire de Frontignan la Peyrade, Président de Thau agglo, Conseiller général du canton de Frontignan



Abstract:Nos territoires sont soumis à des phénomènes naturels dont les dégâts sont incontestables et parfois dramatiques. Alors que la responsabilité des acteurs publics, en termes d'actions et de décisions, est engagée à chaque événement, les catastrophes se succèdent et les mêmes problématiques semblent réapparaître. Néanmoins, des actions sont menées. Ainsi, le législateur crée des outils au titre de la prévention et de la gestion des risques dans le but de réduire la vulnérabilité de ces territoires. Les Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles sont des filtres concernant l'objet risque, le traitant spécifiquement sur une échelle spatio-temporelle. Or, ces documents de réglementation urbanistique, par essence, soulèvent parfois au niveau local des difficultés d'acceptation rendant compliqué leur mise en application. Dans un contexte d'élaboration d'un Plan de Prévention des Risques d'Inondation par Submersion marine, l'objet de cette thèse est d'étudier la structuration des connaissances et ses limites dans la prise de décision publique. Autour du cas du PPRI/Sm du Bassin de Thau, nous avons mené une recherche-action et une étude de cas, s'appuyant sur 37 entretiens semi-directifs. Renforcée d'une approche par les parties prenantes, cette méthodologie apporte une vision transversale et systémique des limites liées à la gestion de la connaissance dans l'élaboration de ce document réglementaire. Les résultats révèlent une structuration de la connaissance défaillante en raison de sa divergence, sa dispersion, ainsi que par son manque d'intégration des acteurs locaux dans le processus. Dans l'objectif de concevoir des PPRI/Sm acceptables et adaptés, nous élaborons des stratégies dynamiques dans un continuum temporel. Nos propositions vont de l'intégration d'une concertation des parties prenantes dès le début de la procédure, permettant la prise en compte des savoirs vernaculaires, à la mise en place d'une cellule nationale de gestion des risques, avec une déclinaison au niveau du bassin versant, pour une analyse technique et indépendante des problématiques liées aux risques.
Keywords:gestion de la connaissance ; Plan de Prévention des Risques d''inondation par Submersion marine ; gouvernance territoriale ; parties prenantes ; gestion des risques.
Page 1/16